Connectez-vous S'inscrire

L'Assemblée nationale examine cette semaine une proposition de loi de Véronique BESSE et Philippe VIGIER (Nouveau Centre, Eure-et-Loir) pour lutter contre les déserts médicaux.



Cette proposition de loi fait suite à la résolution que Véronique BESSE avait déposée au mois d'octobre et qui avait reçu le soutien de 115 députés.Pour Véronique BESSE, « cette proposition de loi est une nécessité et une urgence. La désertification médicale est un frein à l’attractivité et au développement de trop nombreuses communes. Il faut innover pour que chacun puisse trouver un médecin traitant sans difficulté ».La proposition de loi prévoit notamment un stage obligatoire de douze
mois dans une maison de santé ou un hôpital situé en zone déficitaire pour les étudiants en troisième année d'internat.Véronique BESSE souhaite que cette proposition de loi soit complétée par la création d’un statut spécifique pour les médecins qui pourraient être salariés par les communes au sein de centres communaux de santé.Elle a par ailleurs fait adopter un amendement qui prévoit une mesure incitative : encourager les médecins qui le souhaitent à conserver une activité au-delà de l'âge légal de la retraite grâce à une diminution de leurs charges sociales, dès lors qu’ils s'engagent à exercer en zones déficitaires en médecins.

Lundi 23 Janvier 2012
Vendeeinfo
Lu 284 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017