Connectez-vous S'inscrire

Hébergement d’urgence des demandeurs d’asile en Vendée



Les services de l’Etat sont mobilisés au quotidien pour assurer, dans les meilleures conditions, l’hébergement d’urgence des personnes sans abri, dont les demandeurs d’asile qui arrivent toujours plus nombreux dans le département. Toutes les personnes sans abri ou en détresse présentes sur le territoire doivent pouvoir accéder à un hébergement d’urgence leur permettant, de bénéficier de prestations assurant le gîte, le couvert, et l’hygiène ainsi qu’une 1ère évaluation médicale, psychique et sociale. Dans ce contexte, un nombre très important de familles et de personnes isolées sont actuellement hébergées dans des structures financées par l’Etat, ce qui représente un total de 438 personnes hébergées au 27 juillet 2012 pour un financement Etat de près de 2 millions d’euros dont :
-267 personnes étrangères, en cours de procédure de demande d’asile, hébergées dans le cadre du dispositif d’hébergement d’urgence spécifique aux demandeurs d’asile
-131 personnes hébergées en Centres d’Accueil pour Demandeurs d’Asile (correspondant à la capacité maximale d’hébergement en CADA disponible en Vendée)
-40 personnes hébergées dans des structures d’hébergement de droit commun (correspondant à une occupation à hauteur de 30% des capacités)
Cet accueil se réalise avec le précieux soutien d’associations conventionnées avec l’Etat : associations Passerelles de la Roche sur Yon, APSH des Sables d’Olonne et La Croisée de Fontenay le Comte. Actuellement, les capacités d’accueil en Vendée pour assurer les situations d’urgence sont saturées, compte tenu d’une part de l’afflux important des demandeurs et, d’autre part, de l’occupation du parc par nombre de personnes en situation irrégulière, qui ont donc vocation à quitter le territoire. Dans ce contexte, les partenariats que nouent les services de l’Etat avec les bailleurs sociaux sont indispensables pour augmenter les capacités d’accueil. Pour exemple, une famille composée de 6 personnes arrivée en mai 2012 et prise en charge par l’association Passerelles va pouvoir bénéficier d’un logement stable très prochainement grâce au concours de Vendée habitat. Cela illustre le fait que tous les acteurs, institutionnels et associatifs, agissent sans relâche et en étroite coordination, dans l’intérêt des familles, pour trouver des solutions et ainsi offrir un accueil adapté. Les questions relatives à la gestion de la demande d’asile sont beaucoup trop lourdes et sensibles pour donner lieu à instrumentalisation. Pour leur part, les services de l’Etat, avec leurs partenaires associatifs, sont pleinement mobilisés par la recherche des meilleures solutions dans le strict respect du droit et dans la totale conscience de la dimension humaine des situations qu’ils ont à connaître. Leur conscience professionnelle, leur engagement et leur dévouement ne peuvent être mis en cause.

Vendredi 27 Juillet 2012
Vendeeinfo
Lu 330 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017