Connectez-vous S'inscrire

Frelon asiatique : "l'envahisseur" bientôt classé comme nuisible



Frelon asiatique : "l'envahisseur" bientôt classé comme nuisible
Le premier Congrès européen de l'apiculture se tient à Agen Stéphane Le Foll et Delphine Batho les ministres de l'Agriculture et du Développement durable ont officiellement annoncé, « devant l'urgence de la situation », le classement du frelon asiatique parmi les espèces envahissantes et nuisibles. Celui-ci devrait être définitif avant la fin de l'année, à l'issue d'une consultation du public et d'une présentation au Conseil national de la protection de la nature. La lutte pourra, et devra, ensuite s'organiser, puisque le classement comme espèce exotique envahissante et comme danger sanitaire permet, pour l'apiculture, l'élaboration et la mise en œuvre de programmes de lutte obligatoires aux niveaux national et départemental.

Le frelon asiatique à pattes jaunes, prédateur, entre autres, de l'abeille domestique, a été introduit avant 2004 dans le Lot-et-Garonne (Villemant et al., 2006). La progression du front d'invasion est d'environ 100 km par an. En 2011, l'espèce a colonisé 11 nouveaux départements. Elle est aujourd'hui présente sur 50 % du territoire métropolitain (moitié sud-ouest). La France n'est plus le seul pays concerné. En effet, il est également présent en Espagne depuis 2010, et au Portugal ainsi qu'en Belgique depuis 2011.

Jeudi 11 Octobre 2012
Vendeeinfo
Lu 243 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010