Connectez-vous S'inscrire

Eolien offshore le projet en vendée avec un parc de 120 éoliennes

L'allemand WPD, au travers de sa filiale WPD Offshore France, réfléchit à la mise en place d'un parc de 120 éoliennes offshore au large de la Vendée, entre Noirmoutier et l'Ile d'Yeu.



Eolien offshore le projet en vendée avec un parc de 120 éoliennes
Le projet fait état de 120 éoliennes pour une capacité de 600 MW, représentant l'équivalent de 70 % de l'électricité totale consommée dans le département . L'investissement de 1,2 milliard d'euros porterait sur une capacité installée de 600 MW, soit l'équivalent de 70 % de l'électricité totale consommée dans le département selon Frédéric Lanoë, directeur général de WPD Offshore France.

Les éoliennes vendéennes seraient installées à plus de 15 kms de Noirmoutier et à plus de 12 kms de l'île d'Yeu, soit à 25 km du continent. L'implantation serait donc suffisamment éloignée des côtes pour ne pas susciter de nuisance visuelle même si la zone n'est pas encore précisément délimitée. Le parc occuperait une superficie de 70 Km2. Les éoliennes seraient distantes de 800 mètres les unes des autres.

L'investissement doit générer annuellement des taxes de l'ordre de 7,2 millions d'euros que se partageront les communes limitrophes du parc et un fond marin spécial géré par le Conseil général au profit des pêcheurs et des plaisanciers du département. La mise en service interviendrait en 2013 Les opposants avec Philippe de Villiers en tête a estimé à l'annonce du projet qu'il searit néfaste à la circulation des bateaux, la pêche et le tourisme et il crait qu'à terme ce parc ne finisse en friche.


Mon Site Gratuit : Sondage pour votre site

Lundi 22 Septembre 2008
Jean claude Raveneau
Lu 826 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010