Connectez-vous S'inscrire

Élections départementales de mars 2015 : du conseil général au conseil départemental



Le découpage cantonal
Chaque département est découpé en cantons. Depuis la création des départements en 1790, le découpage cantonal de la Vendée a subi plusieurs changements. Le dernier en date est récent puisqu’il est issu du décret du 17 février 2014. Il a fait passer de 31 à 17 le nombre de cantons de la Vendée.
Les électeurs de chaque canton élisent un représentant appelé conseiller général qui siège au sein de l’assemblée départementale dénommée conseil général, aujourd’hui devenu conseil départemental.Les dix-sept nouveaux cantons du département de la Vendée.

Les élections se dérouleront les dimanches 22 et 29 mars 2015.
Les modalités d’organisation de ces élections ont été profondément modifiées par la loi du 17 mai 2013 qui introduit plusieurs changements :
D’abord dans l’appellation des représentants des cantons qui deviendront à partir des prochaines élections des conseillers départementaux. Ils siégeront au conseil départemental.
Dans les modalités de l’élection. En mars, deux conseillers départementaux seront élus dans chaque canton au scrutin binominal majoritaire à deux tours. Les candidats devront se présenter en binôme composé obligatoirement d’un candidat de chaque sexe (une femme et un homme). Cette disposition répond à l’objectif de parité qui avait commencé à être mis en œuvre depuis la loi du 31 janvier 2007 (le suppléant devait être de sexe opposé à celui du candidat).
Par ailleurs, pour conforter la parité, la loi prévoit que le binôme des suppléants des candidats doit lui aussi être composé de deux personnes de sexes différents, afin que chaque candidat et son remplaçant soient du même sexe.
Les binômes de candidats de sexes différents doivent déposer une déclaration conjointe de candidature avant chaque tour de scrutin.
Élus pour six ans, les conseillers départementaux seront désormais renouvelés en intégralité tous les 6 ans et non par moitié tous les 3 ans comme cela était le cas jusqu’à présent. De ce fait, les 22 et 29 mars prochains ce sont tous les électeurs du département qui seront convoqués pour aller voter.
Pour être élu au premier tour, un binôme devra recueillir à la fois la majorité absolue (50% des suffrages exprimés plus une voix) et le quart des électeurs inscrits. Si aucun des binômes ne l’emporte au premier tour, un second tour est organisé.
Au second tour, sont autorisés à se présenter les binômes ayant obtenu au moins 12,5% des voix des électeurs inscrits. Cependant, cette seconde condition peut paraître sévère, notamment en raison de l’abstention souvent élevée. Aussi le code électoral autorise-t-il à se maintenir au second tour :
le binôme qui a recueilli le plus de suffrages, après le binôme remplissant cette condition ou si aucun binôme ne remplit cette condition les deux binômes arrivés en tête.
Au second tour, la majorité relative (le plus grand nombre de voix) suffit pour être élu.
Les bulletins de vote comporteront les noms des deux candidats composant le binôme ainsi que ceux de leurs remplaçants respectifs. Aucune modification ne pourra y être apportée (pas de rature) sous peine de nullité du vote.

Lundi 16 Février 2015
Vendeeinfo
Lu 671 fois

Législatives en Vendée | Elections départementales mars 2015