Connectez-vous S'inscrire

Dominique SOUCHET réagit à la publication du décret sur l'Etablissement public du Marais poitevin



Dominique SOUCHET réagit à la publication du décret sur l'Etablissement public du Marais poitevin
A la suite de la publication au Journal Officiel du décret fixant les modalités de fonctionnement de l'Etablissement public du Marais poitevin, Dominique SOUCHET se félicite de la volonté de regrouper au sein d'un même établissement l'ensemble des compétences de l'Etat concernant la gestion de l'eau et de la biodiviersité du Marais poitevin : « Ce regroupement permettra une plus grande cohérence et une plus grande lisibilité des décisions dans deux domaines particulièrement sensibles pour le Sud-Vendée ».Dominique SOUCHET regrette toutefois, comme il l'a souligné à la tribune de l'Assemblée nationale lors des débats sur le Grenelle de l'environnement, que le Conseil d'administration ne fasse pas une place suffisante aux acteurs de terrain. Si la présence de l'Institution Interdépartementale de la Sèvre (IIBSN) et des CLE est positive, en revanche les syndicats de marais sont sous-représentés. Leur Fédération comme les syndicats mixtes, dont ils sont membres, devraient disposer chacun d'un représentant d'office au Conseil d'administration, ce qui n'est malheureusement pas le cas. Il faudra à l'avenir corriger cette anomalie. En qualité de Président de l'IIBSN, Dominique SOUCHET souligne que l'Institution Interdépartementale qu'il préside est prête, dans les domaines de sa compétence, à coopérer étroitement, notamment sous forme de conventions, avec le nouvel Etablissement public du Marais poitevin.
Dominique SOUCHET, Député du Sud-Vendée , Président de l'Institution Interdépartementale du Bassin de la Sèvre Niortaise (IIBSN), Représentant du Conseil général de la Vendée au Conseil d'administration de l'Etablissement public du Marais poitevin

Lundi 8 Août 2011
Vendeeinfo
Lu 514 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017



La justice vient d'autoriser les expulsions ce lundi 25 janvier à 14h30.

"L'évacuation peut commencer pour les exploitations agricoles" et pour les familles non concernées par le délai, a indiqué Pierre Gramaize, le juge de l'expropriation.

Le tribunal de grande instance de Nantes a décidé, lundi 25 janvier, de valider les expulsions des habitants et opposants historiques au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Un délai de deux mois a été prononcé pour huit des onze familles concernées par les expulsions, tandis que les exploitations agricoles et les trois autres familles sont expulsables immédiatement.
http://reporterre.net/Notre-Dame-des-Landes-le-tribunal-ordonne-l-expulsion-la-mobilisation-se

Vendeeinfo
25/01/2016

Les énergies renouvelables

Galerie
SOLO/DUO FIGARO LES SABLES 2010