Connectez-vous S'inscrire

Dispositif Macron : une nouvelle loi pour rien



Yannick MOREAU, Député de la Vendée littorale et membre de la Commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, réagit au projet de loi "Macron" étudié à l’assemblée en première lecture.
Alors que 67.000 emplois salariés ont été supprimés en 2014, que la situation économique de notre pays ne s’améliore pas au contraire de nos voisins européens, que les réformes structurelles dont notre pays a besoin ( retraites, financement de la sécurité sociale, dépense publique, marché du travail ) ne viennent pas, le gouvernement se contente de très peu avec ce texte fourre-tout et inadapté.
Selon Yannick MOREAU, ce texte porte en lui la marque des caractéristiques du socialisme : Etatisme, Complexité, Egalitarisme. Dans l’ensemble des sujets abordés par ce texte, tout semble être fait pour complexifier et rigidifier davantage. Il s’agit, au fond, d’une usine à gaz.
Au bout du compte et malheureusement, au-delà de cette complexité croissante, il est fortement probable que la création d’emplois attendue ne soit pas au rendez-vous : « Il y a un décalage profond entre l’urgence de notre situation économique et les solutions du Gouvernement. Alors que le navire France menace de sombrer, les socialistes proposent de repeindre le pont ! »
Pour ces différentes raisons, Yannick MOREAU votera contre ce projet de loi le 17 février prochain refusant "un nouveau coup d’épée dans l’eau pour l’économie française, les salariés et les entreprises".



Lundi 16 Février 2015
Vendeeinfo
Lu 405 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017