Connectez-vous S'inscrire

Delphine Gigoux-Martin expose au Musée de l'Abbaye Sainte Croix aux Sables jusqu'au 5 avril

Delphine Gigoux-Martin est invitée au musée de l'Abbaye Sainte-Croix à fêter quelque dix années de création. Elle présentera pour l'occasion plusieurs nouvelles créations.



Delphine Gigoux-Martin expose au Musée de l'Abbaye Sainte Croix aux Sables jusqu'au 5 avril
Delphine Gigoux-Martin place l'animalité au coeur de sa démarche artistique. Les bêtes les plus inattendues, à poils ou à plumes, sont les protagonistes d'histoires qui au fond, ne filent la métaphore animalière que pour mieux épingler les travers de notre humanité. Le constat souvent cruel est adouci par la façon fort séduisante de l'énoncé. L'artiste ne privilégie a priori aucune technique : elle se laisse porter par le génie du lieu qui au finish détermine les règles du jeu. Et pratique un art de l'installation
bluffant : une intervention mesurée, tout en retenue, presque immatérielle, qui s'approprie l'espace du sol au plafond et en redéfinit magistralement les contours. Dans des décors sobres et superbes à la fois, qui marient le noir et le blanc, l'ombre et la lumière, elle met en scène ses personnages, morts ou vifs, dessins animés ou bêtes empaillées, dans de courts récits animaliers tendres et cyniques. Un art du double-jeu, adepte de la douche froide et des fortes variations climatiques, orchestré d'une main de fer dans un gant de velours.
Musée de l'Abbaye Sainte-Croix, rue de Verdun, Les Sables d'Olonne. Ouvert tous les jours sauf lundis et jours fériés de 14h30 à 17h30. Tarifs: 5.10 euros, 2.55 euros. Tél: 02 51 32 01 16

Lundi 14 Février 2011
Vendeeinfo
Lu 843 fois




Galerie
14.jpg



Théâtre et concert en Vendée



O pète à la Bourrine par LesBrimbalures

La 4ème édition du Festival International du Film de la Roche-sur-Yon ouvre demain

La 4ème édition du Festival International du Film de la Roche-sur-Yon ouvre demain
En hommage à Bernadette Lafont, disparue cet été, nous avons choisi pour ouvrir cette édition un film rare, l'un de ceux qui ont révélé, voire inventé l'actrice : Les Godelureaux (1961), de Claude Chabrol.Bernadette Lafont y est Ambroisine, « miracle » et maléfice à la fois, créature sortie de l'imagination vengeresse de Ronald, jeune dandy interprété par Jean-Claude Brialy.
Bernadette Lafont était venue à plusieurs reprises au festival, et avait gardé des liens privilégiés avec La Roche-sur-Yon. Nous sommes heureux de lui dédier cette 4ème édition.
À mercredi !


Vendeeinfo
15/10/2013