Connectez-vous S'inscrire

Déclaration de politique générale du Premier ministre : Valls ou Ayrault, c’est Rouge bonnet et Bonnet rouge.



Yannick MOREAU, Député de la Vendée littorale, n’a pas voté la confiance au gouvernement, cet après-midi à l’Assemblée nationale. « Manuel VALLS ne m’a pas convaincu. Les annonces montrent que ni lui, ni François HOLLANDE n’ont compris le message des Français qui ne veulent plus du socialisme. »

Il rappelle qu’avec une hausse constante du chômage (+ 0,9% le mois dernier) et les 420 000 chômeurs supplémentaires depuis 2012, il faut davantage un changement de politique, notamment économique, qu’un simple changement d’homme.

« Manuel VALLS est une erreur de casting. Valls ou Ayrault, c’est « Rouge bonnet et Bonnet rouge ». Son prédécesseur à Matignon aurait très bien pu prononcer le même discours. Comment alors faire croire que l’on va changer de politique et faire gagner la France, alors que le remaniement n’a été qu’un jeu de chaises musicales renforcé par les vieilles gloires socialistes des années 1990 ? Ce n’est pas à la hauteur des enjeux. » indique Yannick MOREAU.

« Le symbole du manque d’influence du Premier ministre, c’est le maintien de Christiane TAUBIRA à la Justice. Avec son conseiller spécial en situation de conflits d’intérêts et sa circulaire illégale sur la GPA ? Quelle sera la ligne retenue sur la Réforme pénale qui opposait irréductiblement Manuel VALLS et Christiane TAUBIRA ? » s’interroge Yannick MOREAU, Secrétaire National de l’UMP à la Réforme de la Justice.

Yannick MOREAU, Député de la Vendée littorale et Membre de l’entente parlementaire pour la Famille, s’interroge sur l’attitude du gouvernement au sujet des questions de société. « Le vote des élections municipales a montré que les Français ne voulaient plus de clivage sur ces questions. Manuel VALLS, dans un souci « d’apaisement », enterrera-t-il le rapport THERY qui prône la libéralisation de la PMA et la reconnaissance des mères porteuses ? »

Pour le Député de la Vendée littorale, Membre de la Commission des Affaires économiques, Manuel VALLS ne dispose pas des moyens politiques pour agir et redresser la situation économique : Tout le monde sait que l’homme des 6% des primaires de 2011 sera l’otage des compromissions au détriment de l’intérêt supérieur de la France. « Le Pacte de Responsabilité », qui succède au choc fantôme de « simplification », en est une illustration. Le gouvernement n’a pas de majorité pour le faire adopter en l’état. »

« Manuel VALLS, qui annonce 50 milliards de réduction de dépenses publiques mais n’en détaille que 39, est un illusionniste dont le temps est compté. »

« Espérons néanmoins qu’il saura mettre à profit son CDD dans l’intérêt de la France. » conclut Yannick MOREAU.


Mercredi 9 Avril 2014
Vendeeinfo
Lu 121 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017