Connectez-vous S'inscrire

Coup d'envoi de la saison : objectif Solitaire !



Week-end studieux pour les figaristes avec, en ouverture de saison, la première épreuve qualificative pour La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire, la Solo Maître Coq, disputée essentiellement dans les eaux vendéennes. Au menu, du petit temps, un plan d'eau tactique et semé d'embûches et l'occasion pour bon nombre de concurrents en lice pour le grand rendez-vous du mois de juin, de se jauger face à la concurrence et de prendre de précieuses marques aux Sables d'Olonne. Une répétition grandeur nature qui a vu la victoire d'un sérieux prétendant au triplé en la personne de Jérémie Beyou (Maître Coq), devant Gildas Mahé (Interface Concept) et Thierry Chabagny (Gédimat).



C'était la rentrée en cette fin de semaine dernière et l'occasion de pointer son étrave le long des rivages vendéens, ceux-là même qui abriteront le décor d'une bagarre attendue à l'occasion de la 45è édition de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire. Après un hiver passé à réviser les gammes pour certains ou s'approprier la monture pour d'autres, pas question de manquer ce premier rassemblement des troupes. Pour les ténors, à l'image de Jérémie Beyou, Thierry Chabagny, Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir), Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) ou encore Adrien Hardy (Agir Recouvrement), le but était bel et bien de marquer les esprits et de se positionner en patron de la classe dans la perspective du marathon du mois de juin. Un pari gagné pour le skipper de Maître Coq qui décroche les lauriers sur une épreuve soutenue par son partenaire. Un résultat de bon augure pour celui qui se verrait bien inscrire son nom pour la troisième fois au palmarès après ses victoires en 2005 et 2011. Mais la troisième place d'un Thierry Chabagny ou la présence assurée d'un Yann Eliès (4è), en lice pour un triplé consécutif, sont également venues confirmer la longue liste des prétendants avec lesquels il faudra compter.


Les bleus dans le match !
Du côté des nouveaux venus sur le circuit Figaro Bénéteau, cette participation à la Solo Maître Coq représentait non seulement le premier acte d'une qualification pour La Solitaire, mais également la possibilité de se confronter au gros de la flotte, sur un format très proche de celui d'une étape de leur épreuve phare de la saison (près de 24 heures de course). Un examen de passage réussi pour Sébastien Simon (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir), premier bizuth heureux de s'imposer dans sa catégorie et dans son jardin sablais. Derrière lui, Richard Mason (Artemis 77) et Gwénolé Gahinet (Safran-Guy Cotten) ont posé les premières lignes du passionnant feuilleton estival des bleus !


Enfin, coup de chapeau au contingent étranger, très majoritairement britannique, avec dix représentants sur trente-cinq au départ, dont la plupart viendra défendre ses chances au départ de Deauville avec la ferme intention de briller à Plymouth. De quoi pimenter encore un peu plus la 45è Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire.


Ils ont dit :
Jérémie Beyou (Maître Coq), vainqueur de la Solo Maître Coq : « C'était une course pour se remettre dans le rythme avec deux nuits sans dormir et surtout se comparer en vitesse avec les meilleurs de la flotte sur la durée. Je retrouve mes repères en positionnement et en intensité. Il me manque un petit quelque chose en vitesse mais on va travailler. On va essayer de profiter de cette victoire pour être encore meilleur la prochaine fois ».


Sébastien Simon (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir), premier bizuth et 17è de la Solo Maître Coq : « Même si j'ai eu la sensation de passer mon temps à rattraper mes bêtises sur cette épreuve, je remarque que j'arrive à me sortir de situations délicates jusqu'au bout. Je sais aussi que je suis capable de faire beaucoup mieux ».

Mardi 18 Mars 2014 - 08:52
Vendeeinfo

Lu 115 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017