Connectez-vous S'inscrire

Consultation de sites djihadistes et décision du Conseil Constitutionnel : Réaction du député Yannick MOREAU



Le Conseil constitutionnel a invalidé les dispositions pénales qui prévoient 2 ans de prison et 30.000 euros d'amende pour la consultation régulière de sites internet faisant l'apologie du terrorisme.



Dans le respect des décisions de justice, élément fondamental de l'état de Droit, le député de la Vendée Yannick MOREAU, Secrétaire national "Les Républicains", s'inquiète des conséquences d'une telle décision et du mauvais signal envoyé.



Après la censure de 48 dispositions du Projet de Loi "Egalité et Citoyenneté" par le Conseil Constitutionnel en janvier, l'amateurisme du Gouvernement se répète une nouvelle fois, et sur un sujet éminemment sensible.



Alors qu'un projet d'attentat a été déjoué ce matin à Montpellier et qu'un militaire de l'opération Sentinelle a été attaqué la semaine dernière au Louvre, les incantations du Gouvernement dans la lutte contre le terrorisme ne sont pas à la hauteur.

Preuve en est également l'angélisme de la majorité socialiste qui a refusé, dans les débats parlementaires de cette semaine, de renforcer les conditions de légitime défense des particuliers ou d'armement des policiers municipaux.



Pour gagner la guerre déclarée par les barbares islamistes à nos sociétés, il faut une réponse déterminée, ferme, juridiquement fondée.



Ce nouvel incident législatif montre, une nouvelle fois, l'urgence d'une alternance en mai prochain.


Samedi 11 Février 2017
Vendeeinfo
Lu 393 fois

Elections européennes en 2009 | Les régionales de 2010 | L'actualité politique régionale | L'actu politique vendéenne | Les cantonales de 2011 | L'actu politique nationale | Présidentielles de 2012 | Elections législatives juin 2012 | Elections municipales de 2014 | Elections européennes 2014 | Elections régionales des 6 et 13 décembre 2015 | Elections présidentielles de 2017