Connectez-vous S'inscrire
 





Activité touristique en Vendée : 5 millions de touristes accueillis chaque année

Avec 36 millions de nuitées en moyenne, la Vendée est le premier département touristique de la façade atlantique et se situe dans les 7 premiers départements les plus touristiques de France.



Activité touristique en Vendée : 5 millions de touristes accueillis chaque année
Malgré l’instabilité économique, le secteur du tourisme mondial a montré qu’il était capable de s’adapter à l’évolution des conditions du marché et devrait, bien qu’à un rythme un peu plus modeste, poursuivre son expansion en 2013.

Au niveau national, l’activité touristique est plus mitigée. L’hôtellerie de plein air a connu en 2012 une baisse de son nombre de nuitées. Un français sur trois ne part pas en vacances, principalement pour des raisons financières, contre un sur quatre en 2010. Les intentions de départs en vacances en 2013 des français sont en recul.

En 2012, l’activité touristique en Vendée n’a pas échappé à la tendance nationale. Après deux années 2010 et 2011 d’activité en hausse, l’hôtellerie de plein air a retrouvé son niveau de fréquentation de 2009. Quant à l’hôtellerie, elle a su résister grâce au retour des clientèles étrangères (+24,7%) et aux nuitées générées par le Vendée Globe. Une météo maussade associée aux effets de la crise, ainsi qu’à des week-ends d’avant saison bloqués par les échéances présidentielles et législatives nationales, ont impacté l’activité touristique des huit premiers mois de l’année. La fréquentation du mois de septembre reste stable par rapport à 2011. Le mois d'octobre enregistre une baisse de -26% comparée à la moyenne des 8 dernières années. Les vacances d’automne, associée au départ du Vendée Globe auront généré une hausse de +152% par rapport à la fréquentation moyenne des mois de novembre 2009, 2010, 2011 (années hors Vendée Globe).

Après deux années, 2010 et 2011, records sur le plan de l’activité, les campings vendéens ont enregistrés en 2012 une baisse de leur nombre de nuitées de -4,7% par rapport à 2011. Il a fortement diminué dans les campings de catégorie 1 et 2 et légèrement augmenté dans les campings de catégorie 3, 4 et 5 étoiles.

Les festivals et les animations événementielles tirent leur épingle du jeu car ils répondent aux attentes des touristes. Un site de loisirs et d’activité sur deux juge son activité égale ou supérieure à l’année précédente sur juillet et août, preuve du dynamisme des sites et de l’intérêt que leur portent les touristes.

La saison 2012 marque vraisemblablement un tournant des comportements de la consommation touristique. 2012 a été une année plutôt mitigée, entre tassement de la fréquentation globale et maintien d’un niveau d’activité plutôt bon pour les professionnels.

A l’instar des tendances observées en 2012, la saison touristique vendéenne 2013 s’annonce contrastées. Un professionnel sur deux enregistre des plannings de réservation stables ou supérieurs à l’année dernière à la même période. La météo maussade du début de l’année 2013 associée aux incertitudes économiques que traverse la zone euro rendent difficile l’appréhension de la saison touristique.

Les résidences de tourisme, villages de vacances et campings semblent augurer d’une avant saison plutôt bonne, tandis que l’hôtellerie, le secteur des locations de vacances (dont les agences immobilières) et des chambres d’hôtes font plutôt part d’un tassement de leur perspective d’activité.

Pour le coeur de saison (juillet et août), les tendances sont sensiblement identiques. Contrairement à la situation de l’avant saison, les résidences de tourisme affichent plus de pessimismes, tandis que le secteur de la location de vacances fait part d’une situation à la moyenne. Les sites touristiques et d’activité témoignent quant à eux de perspectives d’activité encourageantes.

Les évolutions comportementales des clientèles touristiques se confirment : réservations de dernière minute, tendance au raccourcissement des séjours, pression sur les prix, et ralentissement de la consommation de dépenses périphériques.

De manière générale, les professionnels du tourisme vendéens sont 27% à juger que la météo du premier trimestre 2013 ne favorise pas l’envie de vacances et donc les réservations. 10% d’entre eux observent le renchérissement des demandes de promotion ou de négociation des prix. Et 15% des professionnels pensent que les réservations seront encore plus tardives qu’en 2012.

Source des données « Vendée Expansion - Bilan de l’activité touristique 2012 et tendances touristiques 2013 ».


Vendredi 17 Mai 2013
Vendeeinfo
Lu 315 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017