Connectez-vous S'inscrire

402 acteurs du tourisme vendéen s'expriment sur la fréquentation estivale

Été 2015, l’activité touristique a globalement bénéficié d’une bonne météo. La situation des différents secteurs apparaît plutôt satisfaisante. La fréquentation touristique est dynamique. La consommation est toujours timide bien que des indicateurs laissent augurer d’une légère augmentation. La Vendée a très certainement tiré profit de la saison 2015 entamée dès le mois d’avril. Après une saison 2014 stable par rapport à 2013, avec 35,3 millions de nuitées, la saison 2015 pourrait être en progression. Dans ce contexte, la Vendée continue à capitaliser sur ses atouts tout en poursuivant l’adaptation de son offre aux attentes de ses clientèles



L’avant-saison 2015 a été correcte

Au printemps 2015, les perspectives d’activité pour le secteur du tourisme étaient marquées au niveau européen par une reprise des intentions de départ en vacances (60 %, soit + 6 % par rapport à 2014). Les Français étaient également plus nombreux à confirmer leur intention de partir en vacances (63 % en 2015 contre 60 % en 2014). Ce renversement de tendance peut être associé à plusieurs facteurs, même si ce score reste encore loin des 70 % d’intentions de départ en vacances enregistrées en 2012 : un regain de confiance dans l’économie européenne, un prix du carburant automobile moins élevé qu’en 2014, des taux d’intérêt immobilier à la baisse, un taux de change de la livre par rapport à l’euro plus favorable que l’année passée pour les Britanniques, et une tendance à recentrer les vacances sur des destinations sécurisées.
Bilan : l’activité de l’avant saison est correcte, à l’identique de celle enregistrée en 2014 : 64 % des professionnels déclarent une fréquentation stable ou supérieure à l’année dernière sur les mois d’avril à juin 2015. Le chiffre d’affaires enregistré par ces professionnels semble suivre cette même tendance malgré une certaine prudence, en matière de dépenses, des touristes. La fréquentation étrangère se maintient pour 54 % des professionnels interrogés, dans un contexte plus optimiste d’intentions de départ en vacances. À cette période de l’année, 65 % des professionnels vendéens estimaient que les prévisions pour la saison estivale à venir étaient encourageantes, stables par rapport à l’année passée ou en progression.
● 75 % des campings affichaient un optimisme égal ou supérieur à l’année passée. Ils étaient 67 % en 2014 à la même époque par rapport à 2013 ;
● 67 % des hôtels auguraient d’une saison stable ou en progression par rapport à la précédente saison. En 2014, ils étaient 62 % à la même époque ;
● 63 % des gîtes et meublés témoignaient d’une saison stable ou en progression par rapport à l’année passée, ils étaient 62 % en 2014 ;
● Seules les chambres d’hôtes pressentaient une activité en retrait : 54 % d’entre elles anticipaient une activité égale ou supérieure à l’année antérieure tandis que 68 % d’entre elles exprimaient le même sentiment en 2014 par rapport à 2013.

Pour l’été 2015, 78 % des professionnels jugent que la saison est stable ou supérieure à celle de 2014

Tous secteurs d’activités confondus, le ressenti des professionnels du tourisme, à la fin de l’été 2015, est positif et supérieur aux prévisions de l’avant saison : 78 % d’entre eux estiment que l’activité a été stable ou supérieure à celle de 2014 (65 % en 2014 par rapport à 2013). Et, même si les résultats varient selon les activités, chaque secteur affiche un taux de satisfaction supérieur à l’année passée.
Premiers indicateurs, les opinions exprimées par les professionnels font part d’une progression de l’activité par rapport à 2014.
 90 % des professionnels de l‘hôtellerie de plein air témoignent d’une activité égale ou supérieure à l’été 2014 (contre 76 % en 2014 par rapport à 2013). Ce taux de satisfaction est le plus élevé enregistré sur les six dernières années ;
 81 % des propriétaires de gîtes et de meublés affichent un bilan de fréquentation stable ou supérieur par rapport à 2014 (contre 75 % en 2014 par rapport à 2013) ;
 76 % des hôtels indiquent une fréquentation identique ou supérieure par rapport à 2014 (contre 62 % en 2014 par rapport à 2013) ;
 71 % des sites touristiques et des activités de loisirs rapportent une saison stable ou en progression par rapport à 2014 (contre 58 % en 2014 par rapport à 2013) ;
 L’activité des villages de vacances et des résidences progresse également. 92 % d’entre eux rendent compte d’une activité égale ou supérieure à l’été 2014 alors qu’ils étaient 60 % en 2014 par rapport à 2013 (et 100 % des villages de vacances contre 50 % en 2014) ;
 Les propriétaires de chambres d’hôtes font également part d’une situation en progression : 59 % d’entre eux expriment une fréquentation stable ou supérieure par rapport à 2014 (contre 48 % en 2014 par rapport à 2013) ;
 Le secteur de la restauration indique, fin août, une tendance plus positive qu’en 2014 avec 67 % d’opinions de stabilité ou de progression par rapport à la fin de l’été précédent (contre 58 % en 2014 par rapport à 2013). Ce score rejoint celui de 2013 (66 % en 2013 par rapport à 2012) ;
 Le secteur de la distribution (grandes et moyennes surfaces) enregistre une stabilité de la fréquentation française. Ce score est rapporté en pourcentage de la fréquentation observée par les enseignes : 100 % jugent la fréquentation française stable par rapport à 2014, et 86 % jugent que la fréquentation étrangère est également stable ;
 Enfin, l’accueil dans les Offices de Tourisme progresse. 77 % des Offices de Tourisme observent une activité d’accueil stable ou en évolution par rapport à l’année passée (71 % en 2014 par rapport à 2013).
Second indicateur, la fréquentation étrangère se maintient par rapport à 2014. 71 % des professionnels font état d’une fréquentation stable ou en progression (contre 70 % en 2013). La fréquentation étrangère est estimée à près de 13 % des touristes. Sur l’été 2015, les nationalités les plus représentatives citées par les professionnels sont les suivantes : la Grande-Bretagne demeure en tête des pays émetteurs de clientèles (21,7 % des touristes étrangers contre 20 % en 2014), rejointe en 2015 par la Belgique (21,7 % contre 18 % en 2014). Pour les autres pays émetteurs, la fréquentation est stable par rapport à l’année passée : Pays-Bas (18,3 %), Allemagne (17,4 %), Espagne (10,5 %) et Italie (10,1 %). À noter que les clientèles espagnoles et italiennes sont plutôt concentrées sur le rétro-littoral et le Bocage.
Troisième indicateur, les comptages routiers réalisés au cours de l’été en Vendée montrent une évolution significative de la fréquentation de 3,3 %.
 La fréquentation routière progresse de 3,7 % au mois de juillet (contre un repli de 0,8 % en 2014 par rapport à 2013). Cette fréquentation est notamment plus prononcée sur les quinze premiers jours du mois de juillet ;
 La même fréquentation augmente de 2,9 % au mois d’août (contre +0,02 % en 2014 par rapport à 2013).
L’ensemble de ces indicateurs témoigne, à la fin août, d’une fréquentation touristique en progression par rapport à celle de l’année passée.

La saison estivale a bénéficié de la réunion de cinq facteurs clés

La Vendée est attractive. La fréquentation française se confirme comme une valeur sûre. Le département fait partie des destinations de vacances rapidement accessibles à partir des grands bassins urbains (région parisienne) et avec une clientèle fidèle. En 2015, différents facteurs confortent l’activité touristique vendéenne.
Premièrement, une météo propice. Le mois d’avril a été doux, le mois de mai conforme aux normales saisonnières et le mois de juin ensoleillé ont favorisé l’activité en avant saison. Enfin, le mois de juillet marqué par deux vagues de chaleur, et un mois d’août, certes un peu plus frais, mais relativement ensoleillé, ont garanti les conditions du développement de l’activité.
Deuxièmement, conséquence de la météo, la saison a démarré dès la première semaine de juillet (à partir du samedi 4 juillet). Liée aux conditions météorologiques et aux réservations de dernières minutes (dans l’attente d’une météo favorable), la saison touristique a démarré plus tôt que l’année passée, dès les premiers jours du mois de juillet. Depuis plusieurs années, la saison démarrait véritablement à la mi-juillet.
Troisièmement, la clientèle française réaffirme sa prééminence. Ce point est largement ressenti par les professionnels de l’hébergement (hôtellerie de plein air, hôtellerie et chambres d’hôtes notamment). Ce point est par ailleurs corroboré par la forte progression des internautes français consultant www.vendee-tourisme.com depuis le début de l’année 2015 : + 22 % de français par rapport à l’année 2014 (dont + 46 % en provenance de l’île de France, + 28 % des Pays de la Loire, + 22 % du Poitou-Charentes, + 19 % de Midi-Pyrénées…).
Quatrièmement, ainsi que nous l’avons vu précédemment, les clientèles étrangères sont au rendez-vous.
Et, cinquièmement, les conditions de la consommation, avec un critère qualité/prix toujours primordial, semblent très légèrement s’améliorer, poussant les touristes à consommer. Ce constat est cependant diversement apprécié par les professionnels (consommations annexes toujours en repli en hôtellerie de plein air par rapport à l’année passée, mais en parallèle, la consommation dans la distribution reste stable et les sites touristiques enregistrent une évolution moyenne de fréquentation de 3 % sur juillet et août). Les budgets sont toujours serrés mais il semble que 2015 est porteur d’une légère embellie. Une étude du CREDOC révélait au mois de juillet dernier que 53 % des Français envisageaient de rogner sur leurs dépenses de loisirs et de tourisme, ils étaient 61 % à la même époque en 2014, soit 8 % de plus qu’en 2015.
Dans le même temps, l’opinion des professionnels du tourisme, à la fin du mois d’août 2015, sur l’évolution de leur chiffre d’affaires, montre une progression par rapport à l’année passée.

La Vendée s’adapte en continu aux tendances de consommation touristique

Les tendances de consommation touristique impactent durablement le tourisme vendéen. Elles imposent de toujours nous adapter. Internet, réservations de dernière minute, nouveaux modes de réservations et de vacances, proximité avec les visiteurs… sont autant de tendances à prendre en compte dans l’élaboration de notre offre.
La place d’Internet dans le choix et la réservation de vacances impose de se doter d’outils toujours plus performants. 71 % des Français ont consulté Internet avant de partir et 45 % des Français ont réservé sur Internet leur séjour de vacances (Baromètre 2015 cabinet Raffour Interactive). En Vendée, 48 % de la clientèle touristique a réservé en ligne son séjour de vacances (étude de clientèle touristique 2014, Vendée Expansion). De fait, le marché de l’e-tourisme progresse chaque année et de nouveaux acteurs du secteur intègrent régulièrement le marché. À noter que le site www.vendee-tourisme.com a connu une nette hausse de la qualité de son trafic : + 10,7 % de pages vues (qui permet donc de mieux valoriser toute la Vendée). En parallèle, la consultation des informations relatives à la Vendée augmente de 121 % sur mobile et de 41 % sur tablette. Ces données confirment le poids grandissant de l’Internet mobile : selon Google, sur le premier trimestre 2015, 24 % des requêtes relatives à la préparation des vacances ont été effectuées depuis un smartphone contre 17 % l’an passé sur la même période. Qui plus est, une fois sur place en vacances, les touristes restent connectés : 81 % utilisent un smartphone pour se renseigner, 26 % un ordinateur et 24 % une tablette (étude de clientèle touristique 2014, Vendée Expansion).
Par ailleurs, l’offre touristique se dote de nouveaux opérateurs Internet. L’échange de maison représente 3 000 offres en Pays de la Loire. En Vendée, l’offre présente sur Airbnb a été multipliée par 4 en moins de 2 ans (plus de 1 000 offres à ce jour). Certains professionnels y sont également présents (agences immobilières notamment). L’accentuation des réservations de dernières minutes est un point souligné par l’ensemble des acteurs du tourisme et déjà relevé par le passé. Ce phénomène rend difficile les prévisions d’activité face à des clients en attente d’offres promotionnelles avantageuses de dernière minute. Ces réservations de dernière minute sont toujours importantes. En 2015, elles se sont concentrées notamment sur l’avant saison et sur les deux dernières semaines d’août. La météo et la facilité de réservation sur Internet encouragent ce phénomène. Pour accompagner le développement de cette tendance, Vendée Expansion travaille toujours à l’étalement de la saison avec une opération « Été indien » dès début septembre. Il y a de nouvelles offres à développer pour une autre clientèle, moins familiale que sur l’été.
Le raccourcissement de la durée des séjours est un fait, il s’accorde avec les budgets raisonnés des familles et le développement de modes de vacances différenciés :
 L’accroissement des séjours non marchands (familles, amis) ;
 Le développement du tourisme de proximité. La Vendée attire de plus en plus de touristes en provenance de centre urbains peu éloignés (à 2 ou 3 heures de transport maximum) et souhaitant réaliser des séjours plus courts et à plusieurs reprises dans l’année. Cela constitue un véritable atout pour le développement touristique de la Vendée.
Enfin, deux évolutions structurelles d’adaptation de l’offre à la demande sont à prendre en compte au cours de la saison estivale 2015 :
 La proximité de l’information touristique : les différentes initiatives des Offices de Tourisme visant à se rapprocher des touristes sur leurs lieux de villégiatures (présence de l’OT grâce à des triporteurs, vélos…) ont été largement plébiscitées ;
 L’engouement pour les activités nautiques : ces dernières ont été sollicitées en raison notamment d’une météo propice à la pratique ainsi qu’aux efforts d’innovation des professionnels (pour exemples : Atlantic Wake Park à l'Aiguillon sur Mer, Water Jump (Indian Forest) à Moutiers les Mauxfaits, nouvelle pratique accessible à « tous » comme le « paddle »…). Enfin, et c’est là l’enseignement sur lequel nous devons continuer à capitaliser, la Vendée sait tirer profit, sur le plan touristique, de la complémentarité et de la créativité des territoires et des professionnels qui la composent. Nous citerons quelques exemples.
 Le Puy du Fou enregistre un nouveau record de fréquentation cette saison avec plus de 2 millions de visiteurs, soit 120 000 de plus que sur l’année 2014. Cette progression s’est étalée sur l’ensemble de la saison sur le Grand Parc. Plus de 10 millions d’euros ont été investis dans les nouveautés du Grand Parc et de la Cinéscénie ;
 La qualité des sites de visites et de loisirs, des festivals ainsi que des animations gratuites « de pays » favorisent l’attractivité de la Vendée. Les sites touristiques et les festivals font le plein, quelques exemples :
 La Place Napoléon, à la Roche sur Yon, a capté de nombreux visiteurs témoignant tous de la qualité d’un lieu ludique et unique en Vendée ;
 Le Festival « Vers les Arts » de Saint Hilaire de Riez a fait le plein avec 23 000 spectateurs comptabilisés entre le 1er juillet et le 20 août 2015 (contre 20 500 en 2014) ;
 Le spectacle pyrotechnique, toujours à Saint Hilaire de Riez, le 16 juillet dernier, a attiré entre 60 000 et 70 000 spectateurs (contre 50 000 en 2014) ;
 Les sites touristiques départementaux enregistrent une fréquentation en hausse de 7 % par rapport à 2014, avec, à noter, une forte augmentation de la fréquentation des animations (+ 40 %).
Pour conclure, nous rappellerons que l’activité touristique ne se limite pas aux mois d’été. Ainsi, les prévisions pour septembre montrent une stabilité des réservations par rapport à l’année passée. Pour les campings, hôtels et villages de vacances, le mois de septembre s’annonce plutôt bon (près de 70 % équivalent ou supérieur à 2014). En revanche, les propriétaires de meublés et de chambres d’hôtes sont plus mesurés, avec moins de visibilité sur leur activité en arrière-saison (55 % équivalent ou supérieur à 2014).


Jeudi 3 Septembre 2015
Vendeeinfo
Lu 686 fois

Economie | Politique | Sports | Loisirs | Sciences | Patrimoine | Culture | Médias | Enseignement | Environnement | Vie pratique | Emploi | International | Solidarité | Partenaires | Santé | Impôts | Justice | Voyage | Humeur | Société | Elections régionales | Présidentielles 2017